Ce n’est pas toujours évident de trouver un travail lorsque l’on est chômeurs et que l’on n’a les compétences nécessaires pour obtenir un poste stable. Heureusement, il existe divers dispositifs destinés à aider les sans-emploi à financer une formation comme l’explique linkup-coaching.com/ pour acquérir de nouvelles compétences. La formation rémunérée en fait partie.

Qu’est-ce qu’une formation payée en réalité ?

Pour accroitre les chances d’un chômeur de retrouver rapidement un emploi, il est plus judicieux de suivre une formation professionnelle. En général, elle vous aidera à actualiser et approfondir vos connaissances et techniques dans un secteur d’activité précis.

Les principaux secteurs qui proposent des formations rémunérées sont nombreux : le métier de la pêche et l’agriculture, la boulangerie et la pâtisserie ainsi que la cuisine et la restauration. D’autres domaines comme l’écologie/recyclage, l’informatique, les métiers du droit et de l’éducation ainsi que la finance et la vente proposent également des formations payantes. Par ailleurs, les métiers de la mode et couture, la santé et les services à la personne offrent aussi des stages d’apprentissage payé.

Deux formes de financement sont envisageables : collectif ou individuel.

Les financements collectifs

En principe, la formation collective est financée par la Région, le Pôle emploi ou les collectivités locales. Dans ce cas, les programmes seront gratuits, mais il faudra seulement payer les frais de dossier. Ces formations sont souvent financées durant un an ou plus et elles devront débouchées sur un BTS ou une licence professionnelle. L’État propose également des formations rémunérées, mais souvent elles s’adressent à une audience spécifique.

D’autres aides comme l’action de formation conventionnée sont par ailleurs disponibles, mais il faudra que la formation réponde à une demande de qualification spécifique. L’action de formation préalable au recrutement est également envisageable, à condition qu’un employeur s’engage à vous recruter à la fin de la formation.

Si votre formation n’est pas financée collectivement, vous devrez alors chercher une prise en charge individuelle.

Les financements individuels

Les financements individuels, quant à eux, sont également proposés par la Région. La demande devra être formulée auprès de la Pôle emploi. Le fonctionnement est assez simple : un chèque-emploi de 5 à 8 € par heure de formation vous sera attribué. Le cout supplémentaire de la formation sera alors à votre charge. À vous donc de choisir avec soin le domaine dans lequel vous inscrire.

D’autres aides à la formation sont également accordées par la commune ou le département, mais ce n’est pas la totalité des départements qui offrent cet avantage. On peut compter l’allocation d’aide au retour à l’emploi ou ARE, la rémunération de fin de formation ou RFF.